Les Rencontres Musicales du Malzieu

5ème édition - 2 au 5 août 2017

ARTISTES

DAVID BAHON, VIOLON

 

    David Bahon débute le violon avec Jean-Marc Phillips-Varjabédian au conservatoire du XVIIIe arrondissement de Paris. En 2003, il étudie avec Roland Daugareil au CRR de Paris et rentre deux ans plus tard au CNSM de Paris, dans la classe de Jean-Jacques Kantorow en violon.

Il suit les cours de musique de chambre (en quatuor et trio) dans les classes de Marc Coppey et de Claire Desert et obtient en 2010 le diplôme de Master de violon. David Bahon se perfectionne auprès d’Albert Markov, au Long Island Conservatory de New-York et y obtient le Diplôme d'Artiste en 2012.

     Il se produit en soliste avec l'Orchestre du LIC de New-York, l'Ensemble Koechel 440, l'Orchestre Symphonique de Janson. En musique de chambre au Carnegie Hall, au Lincoln Center et au WMP Hall de New-York. Pour cette occasion un violon Stradivarius de 1690 lui a été prêté.

Aussi musicien d'orchestre, il joue au sein de l'Ensemble Les Siècles et des Dissonances.

Il partage aussi son activité de chambriste au sein de La Symphonie de Poche et de l'Ensemble Kyrielle.

Il est invité dans plusieurs festivals, notamment dans le Festival Juventus, le Festival Cordes&Pics 1000 violons en Maurienne, le Festival des Arcs et « Les Vacances de Mr Haydn ».

     Boursier du Prix Drouet-Bourgeois et de la fondation Meyer, il est lauréat des concours Vatelot, Bellan, U.F.A.M. en France et « Young Artist of Tomorrow » aux États-Unis.

Par ailleurs, il mène une activité de professeur de violon dans l'association Fénelon Sainte-Marie.

       David Bahon joue sur un violon Auguste Sébastien Bernardel de 1847 qui lui est prêté par Mr Nicolas Dufourcq.

 

FABIEN BOUDOT, VIOLON

 

     Violoniste engagé et passionné, Fabien Boudot intègre le prestigieux Orchestre de Paris en 2000 après deux années en tant que soliste à l'Orchestre National des Pays de la Loire. Il s'y produit sous la direction de grands chefs tels que Pierre Boulez, Lorin Maazel, Riccardo Chailly, Zubin Mehta, Esa-Pekka Salonen, Herbert Blomstedt, Christoph Eschenbach, Paavo Jarvi et Daniel Harding. Parallèlement à son activité au sein de l'Orchestre de Paris, il travaille également avec de nombreux ensembles, Malher Chamber Orchestra, Ensemble les Dissonances, European Camerata, les Solistes du Luxembourg.

     Diplomé du Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Pierre Doukan et Olivier Charlier en 1994, il y continue ses études en quatuor à cordes avec Michel Michalakakos ainsi qu'à la Musik-Akademis Bâle avec Hatto Beyerle et Walter Levin.

     Premier violon du Quatuor à Cordes Brancusi avec lequel il obtient de nombreux prix (FNAPEC, Concours International de Musique Française de Guérande, Concours International de Musique de chambre d'Illzach) et suit des master-classes auprès de célèbres quatuors (Amadeus, Alban Berg, Ysaye, Hagen). Sa passion pour la musique de chambre l'amène à se produire en France comme à l'étranger avec des musiciens de renom tels que Roland Pidoux, Eric Le Sage, Franck Braley, Sarah Nemtanu, André Cazalet, David Grimal, Roland Daugareil, Paul Meyer, Henri Demarquette, le Quintette Moraguès.

     Fabien Boudot attache également une grande importance à la transmission auprès des jeunes en enseignant la musique de chambre et le métier d'orchestre à l'Orchestre des Jeunes d'Ile de France dont il est violon solo et encadrant, au Festival de Verbier, à l'Orchestre Français des Jeunes, l'Atelier Ostinato, ainsi que vers le monde amateur au sein de l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris.

     Fabien Boudot joue un violon Andrea Guarnerius de 1691.

HELENE BARRE, ALTO

 

   Née en 1988, Hélène est diplômée du CRR de Saint-Maur-des-Fossés en 2008. Elle intègre ensuite le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Sabine Toutain. Grâce au Jeune Orchestre Atlantique à Saintes, elle s’intéresse à la pratique sur instruments d’époque et est amenée à travailler avec des membres du quatuor Turner et de l’orchestre des Champs-Élysées.

Passionnée de musique de chambre, elle fonde en 2008 le quatuor Hoffmann. Elle est membre du sextuor Les Alizés qui se produit en France mais aussi au Maroc.

     Après avoir suivi des formations organisées par la Cité de la musique sur la pédagogie, elle intervient régulièrement dans des établissements scolaires ou dans le cadre de projets pédagogiques ( DEMOS, À toi de jouer )

    Membre permanent de l’orchestre Les Siècles dirigé par François-Xavier Roth, elle joue régulièrement avec l’orchestre de l’Opéra de Paris , l’orchestre Poitou-Charentes, l'ensemble la Symphonie de Poche, l’orchestre national des Pays de la Loire ou l’ensemble « Les frivolités parisiennes » qui s’attache à donner un nouveau souffle à l’opéra-comique ou l’opérette.

MICHAËL TAFFOREAU, VIOLONCELLE

 

    C’est d’abord en tant que chanteur que Michaël Tafforeau se forme pendant 7 ans à la Maîtrise de garçons de Colmar. Très jeune, il explore un vaste répertoire, du grégorien aux musiques du XXIe siècle en passant par le baroque.

Parallèlement, Michaël Tafforeau étudie le violoncelle et s’enrichit de l’enseignement de nombreux professeurs à Colmar (Olivier Roth), Lille (Hélène Dautry) et Paris (Philippe Bary) avant d'entrer dans la classe de Jérôme Pernoo au Royal College of Music de Londres lors de ses études supérieures où il obtient son Master en 2007.

   Passionné de musique de chambre, il forme le Trio Elixir et étudie avec le Chilingirian Quartet à Londres, puis avec le Quatuor Ÿsaye à Paris. Lauréat de l'Académie Internationale Maurice Ravel de St Jean-de-Luz, du concours de la FNAPEC à Paris, de la St Martin in the Fields chamber music competition à Londres, le trio se produit dans de nombreuses salles et festivals en France et à l’étranger.

    Michaël Tafforeau s’intéresse également au répertoire symphonique et joue à Londres sous la direction de chefs tels que Bernard Haitink, Roger Norrington et Vladimir Ashkhenazy et participe ponctuellement à des concerts avec l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg.

   Désireux d’aborder un répertoire baroque sur instrument ancien, il intègre par ailleurs la classe de David Simpson au Conservatoire de Paris.

   Michael Tafforeau s’implique dans le spectacle vivant au sens large, et fait partie de la troupe de théâtre Viva la commedia avec laquelle il sillonne la France entière dans le spectacle de Dom Juan de Molière. Sa passion pour la prestidigitation le conduit également à écrire un spectacle de musique et de magie.

   Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il obtient son Certificat d’Aptitude de professeur de violoncelle en 2011, Michaël Tafforeau enseigne le violoncelle au Conservatoire de Rueil-Malmaison.

 

BENOIT LEVESQUE, CONTREBASSE

 

    Benoît Levesque est né au Havre où il débute ses études musicales à l'âge de 9 ans. A la suite de l'obtention de son DEM, il rentre au CNSM de Paris, dans la classe de Jean Paul Celea et obtient un Master d'Interprète mention très bien.

    Après avoir fait ses premières armes d'abord comme contrebasse solo de l'Orchestre Français des Jeunes et membre de l'Académie de l'Orchestre de Paris et du Philharmonique de Radio France, puis comme remplaçant à l'Orchestre de l'Opéra de Paris, l’Orchestre National de Lyon, l’ensemble 2e2m, l’Instant Donné, l’Orchestre Pasdeloup, l'Orchestre André Messager, il devient contrebasse solo de l'Orchestre National de Montpellier en septembre 2011. Il a travaillé sous la direction de Guennadi Rojdestvenski, Georges Prêtre, Riccardo Muti, Paavo Jarvi, Esa Pekka Salonen, James Conlon, Emmanuel Krivine, Michael Schønwandt et beaucoup d'autres encore...

   Egalement chambriste, il est membre du SpiriTango Quartet depuis 2010, avec qui il effectue de nombreux concerts partout en France et également à l'étranger (Allemagne, Belgique, Suisse, Luxembourg, Pays-Bas, Maroc...), ainsi que de nombreuses émissions radio (France Musique, Radio Classique, France Inter, RFI, RTS Espace 2...). Il obtient une licence de musique de chambre puis un Master mention très bien à l'unanimité au CNSM de Paris, ainsi que le prix des Ateliers Raffin au 25e Concours Européen Musiques d'Ensemble FNAPEC. Il enregistre le premier album du groupe, “RAGE”, consacré à Piazzolla en décembre 2012, et le deuxième, “Chin Chin”, suit en mars 2015. Il travaille actuellement à la conception du troisième opus.

   Il collabore aussi avec d'autres ensembles de chambre comme le Secession Orchestra ou les Frivolités Parisiennes, et développe son expérience dans de multiples formations (sonate, quintette à cordes, quintette avec piano, double quintette...), côtoyant ainsi Amaury Coeytaux, Denis Pascal, Philippe Müller, Grégory Daltin, les quatuors Debussy, Psphosos et Adélys, Alexandra et Galina Soumm, Marie Chilemme, Olivier Cangelosi, Vanessa et Ralph Szigeti, Simon Milone, Damien Fourchy, Benjamin El-Arbi, Jérémie Bourré, Adrien La Marca, Victor Julien-Laferrière...

   Il joue une contrebasse 4 cordes Pöllmann de 2008, une 5 cordes Benedict Lang de 1991 et un archet Christian Barthe.

RÉMI VIGNET, FLUTE TRAVERSIÈRE

 

   Rémi Vignet débute la flûte traversière au Conservatoire de Région Bayonne Côte-Basque auprès de Jean-Pierre Chambon, où il obtient un D.E.M. et un prix de perfectionnement.
 Il intègre alors la classe de Jean-Claude Hermenjat à la Haute École de Genève, puis celle de Pierre-Yves Artaud et Florence Souchard-Delépine au CNSMD de Paris.

     Durant ses années d'études, il se produit au sein de nombreuses formations telles que l'Orchestre de Paris, l'Orchestre de la Suisse Romande, l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Les Musiciens du Louvre - Grenoble, l'Orchestre Français des Jeunes... dans diverses salles en Europe (Victoria Hall, Grand Théâtre de Genève, Konzerthaus de Berlin, Mozarteum de Salzbourg, Théâtre du Châtelet, Salle Pleyel...).

    Il profite ainsi de la direction de grands chefs d'orchestre comme Pierre Boulez, Armin Jordan, Yutaka Sado, Christoph Escenbach ou de compositeurs comme Heinz Holliger ou Peter Eötvös.

     Depuis 2010, Rémi Vignet est flûte solo de l'Orchestre National des Pays de la Loire.

 

MATHIEU FRANOT, CLARINETTE

 

    Mathieu Franot est titulaire d’un Master de clarinette avec grandes distinctions au Conservatoire Royal de Bruxelles (en 2009), dans la classe de Ronald Van Spaendonck, d'un Master de clarinette basse mention très bien à l’unanimité au Conservatoire Supérieur de Rotterdam (en 2010), dans la classe d'Henri Bok et d'un Bachelor de musique de chambre mention très bien avec félicitations du jury au CNSM de Paris (en 2012) avec le quatuor de clarinettes Absinthe, dans la classe de David Walter.

     Il remporte en 2009 le premier prix du concours international de Carlino en Italie, dans la catégorie clarinette basse et le premier prix du Concours de musique de chambre européen 2012 (FNAPEC) à Paris, avec le quatuor de clarinettes Absinthe.

    Passionné également par l’orchestre symphonique, il participe à l'Académie du Festival de Luzerne sous la direction de Pierre Boulez (2013). Il est membre permanent de formations de chambre (Du bout des doigts, La symphonie de Poche, Insolitus). Il est aujourd’hui invité à jouer au sein de nombreux orchestres, tels que la Philharmonie d’Anvers, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre Philharmonique du Maroc, l’Orchestre Les Siècles, l’Orchestre des Concerts Lamoureux, l'Orchestre de Pau-Pays de Béarn, l'Ensemble Intercontemporain, etc.

   Il est, depuis 2012, co-fondateur et co-directeur artistique de la compagnie d’opéra-comique et d’opéra-bouffe : Les Frivolités Parisiennes.

BENJAMIN EL ARBI, BASSON

 

    Lauréat de la Hochschule für Tanz und Musik de Cologne, Benjamin El Arbi a également étudié le basson à Paris dans les classes de Fany Maselli et Lionel Bord, ainsi que la musique de chambre aux côtés de Paul Meyer et d’Eric le Sage. Par ailleurs, il a étudié les sciences politiques à la faculté Paris I Panthéon-Sorbonne.

   Il se produit au sein de formations éclectiques depuis plusieurs années, comme l’orchestre de l’Opéra de Rouen ou le Folkwang Kammerorchester Essen.​ Il participe à de nombreux festivals tels que ceux d’Auvers-sur-Oise, Prima la musica, Musique en ré… festivals qui lui permettent de jouer aux quatre coins du monde (Chine, Inde, Bénin, Burkina Faso, Palestine, Croatie…). Benjamin s’intéresse également aux musiques actuelles ainsi qu’aux musiques afro-cubaines. Enfin, il est également le co-fondateur et le co-directeur de la troupe des Frivolités Parisiennes qui font revivre l’opéra-comique et l’opéra-bouffe à Paris. Cette compagnie est en résidence à la Fondation Singer-Polignac.

     Il enseigne depuis 2014 au conservatoire de Courbevoie.

FRANÇOIS LUGUE, COR

 

     François Lugue commence le cor au Conservatoire à Rayonnement Régional de Nantes dès l'âge de 7 ans dans la classe de François Merand. Il étudie en parallèle le piano et intègre en 2011 le CNSM de Paris dans la classe d'André Cazalet (cor solo à l'orchestre de Paris).

    Il s'est déjà produit dans de nombreux orchestres en France tels que l'orchestre Centre Tours, l'orchestre Pasdeloup, l'orchestre des Pays de la Loire, l'orchestre de Pau, mais aussi à l'étranger (orchestre de l'Oural avec lequel il s'est produit aux Folles Journées de Nantes, l'orchestre de la Spira Mirabilis en Italie, ainsi que l'international Mahler Orchestra en Allemagne).

     Fraîchement reçu au concours, il poursuit depuis novembre 2013 son aventure musicale au sein de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse.

GRÉGORY DALTIN, ACCORDÉON

 

   Originaire de Toulouse, il effectue ses études musicales au CRR et CESMD de Toulouse. Il commence sa vie professionnelle comme Professeur Assistant au Conservatoire de Bordeaux avant de retourner enseigner au CRR et CESMD de Toulouse ainsi qu'à l'ISDAT.

  Se produisant dans des programmations de musique classique, contemporaine, jazz, musiques improvisées, il a collaboré avec L'Orchestre National du Capitole de Toulouse, l'Ensemble de musique contemporaine Pythagore, l'Orchestre de la Cité d'Ingres, l'Orchestre de chambre de Toulouse, l'Orchestre symphonique de Tunisie. Il improvise régulièrement à la Cinémathèque Nationale de Toulouse ainsi que dans différents festivals de cinéma (Cinémed à Montpellier, etc.). En 2013, il enregistre avec le violoniste Simon Milone un disque de créations pour accordéon et violon. La même année, il crée son propre trio avec Julien Duthu à la contrebasse et Sébastien Gisbert aux percussions. Ils joueront dans différents festivals de jazz. Le disque du Daltin Trio sera distribué par Harmonia Mundi. Grégory Daltin a aussi joué sous la direction de Bernard Kontarsky, Tugan Sokhiev, Gilles Colliard, Benoit Fromange, etc. Il créa avec Eric Sammut (soliste de l'Orchestre de Paris) une pièce pour accordéon et marimba lors des journées mondiales de la percussion à Paris. Il se produit dans différents festivals en France et à l'étranger (Allemagne, Maroc, Turquie, Tunisie, Portugal, Ile Maurice, Afrique du sud, Madagascar, etc.).

   En 2014, il assure en tant qu'arrangeur et conseiller musical le spectacle d'ouverture de la nouvelle Scène Nationale d'Albi.

SEBASTIEN GISBERT, PERCUSSIONS

 

     Né à Béziers, Sébastien Gisbert commence la batterie à l’âge de cinq ans au sein de l’Ecole municipale de son village, Capestang(Hérault). Son envie de progresser dans l’apprentissage des percussions l’amène à intégrer le conservatoire de Béziers et rapidement, celui de Toulouse à l’âge de 14 ans dans la classe de Michel Ventula. A partir de là, il découvre la musique classique et contemporaine de haut niveau et y obtient le Diplôme d’Etudes Musicales (DEM), le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musique (DNSPM) ainsi que d’autres prix (1er prix international de caisse claire à Paris, etc.).

      En plus de son cursus, il nourrit également une passion pour toutes sortes de musiques à travers diverses percussions ethniques (cubaines, africaines, indiennes). La recherche de sonorités toujours différentes le pousse à intégrer des formations de tout style : World Music, Latin, Classique, Jazz, Rock, Contemporain (Orchestre National du Capitole, Orchestre symphonique Tunisien, les Saqueboutiers de Toulouse, Funkystylebrass, Daltin trio, Loud Cloud, Daniel Guichard, etc.).

     En tant que titulaire de ces groupes ou en percussionniste invité, il participe également à des festivals internationaux comme : Voix du Gaou (en 1ère partie de Sting), Rio Loco (Toulouse), Solidays (Paris), Durham Brass Festival (Angleterre), April Fazz festival (Finlande), Edimbourg Jazz (Ecosse), Reperkussion (Espagne), Funfest (Pays Bas), Brazzo Brazzie (Bulgarie), Frenchfest (Allemagne), Scène Nationale d’Albi (spectacle d’ouverture), Jazz sur son 31, Novelum (Toulouse), Toulouse les Orgues, Cuivrée spéciale (Limoux), etc.

    Il participe aussi à des créations sonores de pièces théâtrales : « Dialogue d’un chien avec son maître... » avec la compagnie Tabula Rasa. Sébastien tient toujours à s’enrichir, et progresser, grâce à des rencontres avec différents percussionistes : Eric Sammut (Marimbiste international), Jean Geoffroy (Soliste), Raymond Curfs (timbalier de l’Opéra de Munich), Pandit Ghost Shankar (tablas), Guem (percussions orientales), Orlando Poleo (percussions latines), Vinnie Colaiuta (batteur), Claude Castaldin (batteur/percussionniste), etc.

      Bien que sa formation fût à travers les percussions occidentales, Sébastien ne cesse de s’intéresser aux percussions de différents pays pour une quête insatiable de nouvelles sonorités.

VINCENT BUFFIN, HARPE

 

  Vincent fait ses premières armes à l’orchestre en Italie au Teatro Lirico Giuseppe Verdi de Trieste. S’ensuivent de nombreuses participations à différentes autres formations en Europe (le Teatro dell’Opera de Rome et l’Orchestre des Arènes de Vérone en Italie, l’Orchestre Symphonique de Bilbao en Espagne, le Klangforum Wien de Vienne en Autriche, et, en France, l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre Symphonique de Région Centre Tours…

  Des ensembles de chambre, comme le Secession Orchestra et la Symphonie de poche, avec lesquels il travaille régulièrement, le poussent à développer son goût pour l’écriture. Il écrit ainsi un conte pour enfants et arrange de nombreuses pièces pour différents ensembles.

   Titulaire d’un prix supérieur de harpe au Centre Supérieur de Musique du Pays Basque, à San Sebastiàn en Espagne, d’une équivalence du Diplôme d’Etat et d’une licence de musicologie à la Sorbonne, sa formation est marquée par l’enseignement de Frédérique CAMBRELING (harpe) et de Gabriel LOIDI (musique de chambre).

STÉPHAN DEBRUYNE, COMÉDIEN

 

   Ses études théâtrales terminées à l'université Paris 8 (Licence Arts du Spectacle), Stéphan Debruyne va se former à la commedia dell'arte auprès de Carlo Boso et au clown avec Gabriel Chamé.

Il intégrera la troupe de Carlo Boso pour quatre spectacles (Scaramouche, La Folie d'Isabelle...) qui tourneront en Europe de 1998 à 2003.

   Par la suite il poursuivra ce travail autour de la commedia et du théâtre classique au sein de Comédiens et Cie dirigé par Jean-Hervé Appéré, il y interprétera Molière, Shakespeare, Mozart, Beaumarchais et Homère à Paris, en Avignon et partout en France.

C'est durant ces années qu'il se perfectionnera en chant classique (baryton), en musique (guitare) et en escrime théâtrale.

   Par ailleurs il enseigne la commedia dell'arte depuis 1999 (aussi bien pour les enfants que pour les adultes) et a signé deux mises en scène avec la Cie A Tout Va.

AUDREY SAAD, COMÉDIENNE

 

   Audrey Saad s’est formée au théâtre classique et contemporain, au masque, au mime et à l'improvisation à l’Académie Internationale des Arts du Spectacle. Egalement musicienne, elle a étudié la harpe classique et celtique, le chant lyrique, et travaille depuis quelques années le clavecin et la musique ancienne.

   Elle affectionne particulièrement les projets artistiques pluridisciplinaires où la recherche et le collectif sont primordiaux. Audrey s’investit dans des spectacles mêlant texte, théâtre corporel, marionnettes, musique instrumentale et vocale.

   Elle collabore également avec les compagnies Comédiens et Compagnie, Teatro Picaro, L'Artisanie, E il piano va, Théâtre Dell’Arte, Aigle de Sable, Les Rencontres Musicales du Malzieu, en tant que comédienne, chanteuse, parfois compositrice ou directrice musicale.

  Depuis 2017, elle intervient également à la Philharmonie du Luxembourg autour de projets musique et marionnettes dédiés à la petite enfance.

ANDRÉ FAUQUENOY, COMÉDIEN

 

   Formé au Studio Alain DeBock il commence à jouer pour la compagnie Deus ex Fabula avec laquelle il crée différents spectacles de commedia dell'arte pour enfant : « Côa », « Blanche Neige etc... », « Faim de Loup » et « Un Petit Poucet » une adaptation du célèbre conte. Aujourd’hui il joue dans « Une Bête sur la Lune » de Richard Kalinoski et dans différents spectacles de Laurent Rochut.

    Il se spécialise ainsi dans la Comedia dell'Arte sous la direction de Jean Hervé Appéré puis de Laurent Rochut ou encore de Stéphan Debruyne. Par la suite, il devient clown pour la compagnie FrancePiste.

    En parallèle, il joue dans un spectacle de rue adaptable en salle avec et de Jérémie Delafosse. Il a été chanteur dans un restaurant parisien, « le Hollywood Savoy ». Il joue depuis 2010 un spectacle de clown et d’acrobatie pour enfant pour la compagnie Abricadabra « Nom d’un Petit Bonhomme ».

    Il interprète Basile dans « Le Mariage de Figaro » de Comédien et Compagnie, puis Iro dans « L’Odyssée » et Cléante dans  « Le Malade Imaginaire », mises en scène de Jean Hervé Appéré. Il prête sa voix au jeu vidéo « Starfox 64 ».

    Agé de 34 ans, il s’essaie aujourd’hui aux échasses et se perfectionne dans l’escrime de spectacle.

 

OLIVIER GAROUSTE, RÉALISATEUR & MANIPULATEUR D'IMAGES

 

    Formé à la télévision pirate parisienne, Onde Sans Frontière (O.S.F.) en 1998, et avec le collectif de mix d'images Ya-K.

Il joue avec les nombreux procédés audiovisuels, du format Super 8mm au numérique, pour le théâtre, la télévision, le cinéma ou la scène.

  Olivier est également créateur de visuels pour la scène dans toutes ses formes : théâtre, opéra, concert, danse, et performance.

   En improvisation jazz, rock et musique électronique, il travaille notamment avec Matthew Shipp, Jonathan Pontier, le Cabaret Contemporain, DJ Premier, etc. pour Jazz à la Villette, Banlieue Bleue, Les Dominicains de Haute Alsace, La machine du Moulin Rouge…

    Au théâtre, il réalise ses performances pour le théâtre du Rond-Point, Théâtre de la Ville, pour la MC2 de Grenoble, le théâtre de Vidy Lausanne, ainsi que pour Véronique Bellegarde, Jean-Claude Gallotta, Nasser Djemai, etc.

 

Copyright © Les Rencontres Musicales du Malzieu - Tous droits réservés - Crédits photographies : Isabelle Fourchy

Nous soutenir - Nous contacter - Espace presse